10 Conseils Pour Booster Son Organisme !

LIFESTYLE | 15 MAR. 2018

Et si nous profitions de l’arrivée du printemps pour redonner un coup de boost à notre organisme ? Certains parlent communément de « détox », je parle ici d’aide à l’élimination des toxines et de remise en forme pour booster sa santé et son humeur ! C’est parti pour quelques conseils !

 

#1 Éliminer la viande, le poisson, les œufs et les produits laitiers


La chair animale ainsi que les produits d’origine animale, particulièrement les produits laitiers, fatiguent notre organisme et lui sont néfastes. En effet, la consommation de chair animale augmente notre taux d’acide urique (déchets de l’animal se trouvant dans son sang) dont l’élimination est limitée. S’il n’est pas éliminé, il s’accumule dans les tissus et provoque notamment des problèmes réseaux (les reins étant incapables de filtrer toutes ces toxines). L’ensemble des produits d’origine animale est acidifiant pour notre organisme, et un milieu acide entraîne des calculs rénaux, un déséquilibre de la flore intestinale, de la fatigue, etc,.
On a donc tout intérêt à réduire leur consommation en misant sur les fruits, les légumes, les noix et les céréales complètes qui vont permettre d’augmenter nos apports en vitamines, fibres et antioxydants.

 

#2 Favoriser les légumes verts et les céréales complètes mais éviter le gluten

 

Pour profiter du maximum de bienfaits, privilégiez les légumes crus et les fruits. Les choux sont très intéressants ainsi que les artichauts et les asperges (autant en profiter en cette période !) On n’hésite pas non plus à consommer des betteraves, du fenouil et des radis noirs. Pour l’assaisonnement, on privilégie des huiles de bonne qualité. Côté fruits, la pomme, le pamplemousse, les fruits rouges et l’ananas sont à favoriser.
En ce qui concerne les céréales, il vaut mieux privilégier le quinoa, le sarrasin et le riz complet au lieu de celles qui contiennent du gluten (notamment le blé).

 

 

 

#3 Éliminer le sucre, particulièrement le sucre raffiné et fuir les produits transformés

 

Le sucre raffiné et les produits transformés (qui en contiennent systématiquement) sont acidifiants pour notre organisme. L’excès de sucre peut conduire à des effets néfastes sur notre cerveau, os dents, notre coeur, nos reins, nos intestins, notre foie, notre poids et le vieillissement accéléré de notre organisme. Cela semble évident, autant en réduire notre consommation ! Sachant que le sucre agit comme une drogue, moins on en consomme, moins on en ressent le besoin ! Le plus dur est de commencer.

 

 

#4 Boire plus que d’habitude (de l’eau !) et bannir l’alcool

 

C’est bien connu, l’eau permet d’aider à l’élimination des déchets. On n’hésite pas à boire plus que d’habitude de l’eau pure ainsi que quelques infusions ou bouillons en plus. Le thé vert, riche en antioxydants, est aussi conseillé pour détoxifier. Le thé matcha, l’un des plus riches en antioxydants et riche en chlorophylle, est particulièrement recommandé car la chlorophylle participe à l’élimination des métaux lourds et stimule le transport de l’oxygène à travers notre corps.
Quant à l’alcool, tout le monde sait bien qu’il ne faut pas trop en consommer et pour cause, il fatigue le foie. Pas question donc d’en consommer lors d’une cure détox !

 

 

#5 Drainer avec des aliments stimulants pour le foie et les reins


Certains aliments sont connus pour aider le foie à éliminer les toxines. Avant cela, rappelons que le rôle du foie est de détoxifier (il récupère et élimine de nombreuses toxines), de métaboliser les glucides, lipides et protéines tout en sécrétant de la bile, élément essentiel à notre digestion, et de stocker les vitamines et les glucides. Pour l’aider dans ces taches essentielles, il est bon d’augmenter la consommation de certains aliments qui ont principalement pour rôle d’activer la sécrétion bililaire et de faciliter la digestion. Parmi eux, les plus connus sont le radis noir et l’artichaut comme évoqué précédemment. Le chardon-marie, le boldo et le fumeterre sont également très efficaces mais plutôt sous forme de comprimés. Pour soutenir les reins, il s’agit plutôt de pissenlit, prêle ou bouleau. L’ail et l‘oignon sont également intéressants ainsi que les flocons d’avoine (à utiliser en base de porridge pour le petit-déjeuner par exemple).

 

 

#6 Transpirer au sauna ou au hammam

 

La transpiration dilate les pores et permet d’éliminer les cellules mortes pour nettoyer l’épiderme en profondeur. Deux solutions douces sont possibles : le sauna et sa vapeur sèche et le hammam et sa vapeur humide généralement chargée d’eucalyptus. Toutes deux permettent d’éliminer les toxines ainsi que les sels et l’urée. Il est conseillé de prendre une douche froide en sortant ainsi que d’effectuer un gommage à l’aide d’un gant et d’un savon noir traditionnel après le hammam.

 

 

#7 Pratiquer du yoga et des postures douces

 

Certaines postures de yoga favorisent l’élimination des toxines notamment par les reins. Il s’agit des postures contractant la région lombaire, étirant les organes digestifs et comprimant les reins. Si vous ne pratiquez pas le yoga avec un professeur, vous trouverez sans problème sur le web des postures (asanas) à effectuer si cela vous intéresse.

 

 

#8 Effectuer un drainage lymphatique


Citons également une autre grande technique, le drainage lymphatique. Sachez tout d’abord que si le sang est facile à drainer, grâce aux émonctoires, les toxines situées dans la lymphe sont plus difficiles à éliminer, car celle-ci circule très lentement dans les tissus, voire peut stagner. Le drainage lymphatique favorise la circulation de la lymphe et ramène la lymphe autant que possible au retour veineux. Les toxines ainsi revenues au circuit sanguin seront alors plus faciles à éliminer. Un drainage lymphatique peut être effectué en institut ou chez un kinésithérapeute. Chez soi, il est possible d’effectuer un gommage à sec, de faire régulièrement du trampoline ou d’alterner eau chaude et eau froide sous la douche.


 

 

#9 Se supplémenter en probiotiques


Une supplémentation en probiotiques de haute qualité est également très importante lors d’une détox du foie. En effet, soigner son foie consiste à débarrasser les intestins des bactéries nuisibles, des champignons et des parasites. Apporter des bactéries bénéfiques avec des probiotiques aide à réduire considérablement la présence d’envahisseurs nuisibles et assainit la flore. Ainsi on parvient à une augmentation de la capacité digestive et à un regain de vitalité.

 

 

#10 « Détoxifier » son mental 


Enfin, vous pouvez en profiter pour vous détendre en misant sur la relaxation, la méditation ou la respiration. N’hésitez pas à dégager des moments sans écrans et réseaux sociaux pour déconnecter. Essayez d’entretenir des pensées positives, vous pouvez vous aider de lectures ou d’un journal de gratitude. Certaines pratiques de médecine douce peuvent aussi être utiles pour libérer les énergies.

 

Concernant la durée, c’est vous qui voyez ! Certains régimes spécifiques comme des cures de jus ou monodiètes doivent être faits sur de la courte durée et accompagnés. Il reste cependant très intéressant d’augmenter son apport de jus verts tout au long de l’année. De même, si vous arrivez à réduire votre consommation de sucre, de produits d’origine animale et de produits transformés, vous ne vous en porterez que mieux ! Concernant le sport, à vous de trouver le rythme qui vous convient en essayant d’avoir une pratique régulière mais facile à tenir. Ce sera une bonne raison pour vous récompenser avec des séances de hammam !

 

J’espère que cet article vous donnera quelques idées !

 

Clélia du blog Hypiness (hypiness.fr)

Instagram : www.instagram.com/hinanoi

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience d'achat. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies. OK