Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
LIFESTYLE
Choses à faire en solo...
ByAGLAIA & CO | OCT. 2017| Share it!

Et voilà ! Les vacances sont terminées sont bel et bien terminées pour tout le monde (oui parce que les escrocs qui partent en septembre on les connaît bien), les emplois du temps des un(e)s et des autres se sont remplis et trouver des jours où tout le monde est dispo se révèle de plus en plus hardu.

Résultat ? On a du temps pour soi, à passer avec soi.

Et aujourd’hui je suis là pour vous démontrer que le temps que l’on passe seul ne sert pas forcément à faire de la compta.

Non, on est pas obligatoire seul « comme une quiche ». Car tu ne le sais peut-être pas encore mais tu peux être à toi-même l’une des personnes les plus agréables que tu connaisses !

Où tu veux , du moment qu’il s’agit pour une fois d’une autre endroit que ton canapé. Cela pourrait être l’endroit que tu préfères, ou en tout cas le plus calme de ceux qui font partie des tes favoris (oui parce que je sais que tu l’adores ce club cubain mais la salsa en bouquinant je suis moyennement convaincue)

Un parc, un bois, une place, le rebord d’une rivière ou si tu as de la chance : une plage !

Mon endroit favori : la galerie d’un musée ou le recoin d’un monument où je me sens bien comme la Madeleine qui a l’avantage d’être de ces endroits où les gens même bruyants ont la décence de la mettre en veilleuse. AMEN.

… soit, dans l’un de ces endroits où tu n’aurais jamais imaginé aller seul !

Être capable de faire des choses avec soi et soi-même comme compagnie et apprécier ce temps là peut se révéler être un réel exercice.

Appréhender le regard des autres ou tout simplement l’ennui, c’est normal. On s’est toutes/tous demander un jour comment ce mec faisait pour venir au cinoche en solo, sans envisager qu’il pouvait tout à fait s’éclater seul.

A titre d’exemple, j’adore aller seule à la piscine et ce depuis des années, ce qui a souvent déclenché l’incompréhension de mes amis qui me demandaient souvent si je ne m’ennuyais pas toute seule alors que nager seule me permet de me concentrer sur mon corps, de laisser passer mes pensées négatives et consiste en l’une des activités qui me font le plus de bien !

Faire les choses seul(e) permet de se rendre compte qu’une activité peut nous procurer des émotions et des bienfaits différents !

Et là, je ne m’adresse pas qu’aux artistes mais à tout le monde.

Même si on ne sait pas faire.

Même si on n’a jamais appris à faire.

C’est le moment de laisser parler ta créativité sans se soucier de quelque critique que ce soit.

Et pour ça, ce ne sont pas les moyens qui manquent, peu importe le budget.

Ça peut aller du plus simple dessin au crayon de bois à la confection d’un élément de déco dont on meurt d’envie depuis des mois mais dont on sait qu’il coûte moins cher à faire soi-même qu’à acheter dans le commerce.

Ce genre d’activités peut procurer tout un tas de sentiments très agréable : gain de productivité, abaissement du niveau de stress et fierté de soi !

Laisse-toi inspirer par toutes les options que te mettent à dispositions les magasins de loisirs créatifs comme Cultura, Rougier & Plé, Le Géant des Beaux-Arts ou même tout simplement par mon temple de l’inspiration : Pinterest, un réseau social qui fonctionne par thème et qui a la gentillesse de te proposer tout un tas de belles images reliées directement à leurs articles/ vidéos / tutoriels respectifs.

Écris, gribouilles, bombes tes émotions. Laisse les déborder.

Lentement, sans forcément aller quelque part. Que ce soit dans ta propre ville ou dans une bourgade voisine que tu ne connais pas encore.

Arrête-toi pour lire les plaques informatives, entre dans les églises, arrête-toi à une terrasse pour boire un verre et lire le journal, perds ton chemin pour ensuite le demander à cet(te) inconnu(e) comme tu ne le ferais pas en temps normal.

C’est dans ma propre ville que je découvre encore et toujours de nouvelles choses, même dans mon quartier lorsque je porte un regard plus observateur sur les éléments qui m’entourent. Quelle gratitude de pouvoir ajouter à mon carnet d’adresses mental une nouvelle adresse, un nouveau détail qui agit comme une petite friandise visuelle, une nouvelle étincelle d’inspiration.

Ce n’est pas parce qu’on ne va nulle part, qu’on ne doit pas décider de s’y rendre.

(celle-ci est de moi, c’est cadeau)

Une nouvelle fois.

Mais si, je suis sûre que tu sais de quel film je parle.

Ce film que tu as déjà vu 3062 fois, que tout le monde a évidemment déjà vu au moins 1 fois symbolique autour de toi, pour te faire plaisir. Mais du coup , dès que tu le proposes lorsqu’on te demandes quoi regarder ce soir, tout ce que tu récoltes c’est un regard en biais et un long et lancinant « Encoooooore ? »

Mais aujourd’hui, il n’y a personne pour t’en empêcher ! Alors hop, tu sautes dans tes bottines pour une « Mission pop-corn-chips-choco » et tu fonces chercher tout ce dont tu as besoin pour rendre ce visionnage on ne peut plus parfait !

Pour moi, ce sera carrément un marathon des 8 films Harry Potter, étalé sur 2 jours s’il le faut !

Et pour toi, ce sera quoi ?

Aujourd’hui, tu ne cherches rien de particulier. Et c’est peut-être pour cette raison que tu vas trouver quelque chose d’extraordinaire.

Fouine, déplace, explore les rayonnages à la conquête de ta prochaine lecture. Arrête toi sur quelque chose de différent ou sur quelque chose qui te met en confiance.

Demande au libraire quel est son livre favori, ne lis pas la quatrième de couverture et lis la première page assise sur le banc en face de la libraire.

Envole toi.

Là aussi, prends le temps de te perdre parmi les innombrables options : fleurs coupées, en terre, plante grasses en mode instagrameuse professionnelle ou bouquet champêtre en mode promenade à travers les champs ? Plutôt raccord à ta déco ou plutôt explosion de couleur au milieu du salon ?

Recevoir des fleurs de la part de quelqu’un d’autre, ça fait toujours plaisir. Mais s’offrir des fleurs à soi -même c’est un petit peu comme s’installer derrière la barre du voilier, ajuster les voiles et voguer selon sa propre volonté, non ?

 

Héloïse du blog The Helalogy