Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
FOOD ET RECETTES
Layer cake cru de Pâques Vegan
ByAGLAIA & CO | APR. 2017| Share it!

Layer cake cru de Pâques

(brownie, coco, fraise)

Pâques approche et vous ne savez toujours pas quoi cuisiner pour votre repas familial ? Pas de panique, j’ai déjà le dessert qu’il vous faut ! En plus d’être esthétique, il est végane, sain, sans gluten, cru, facile et ludique à faire avec des enfants !

Il est composé de trois couches : une première couche au chocolat façon brownie, une deuxième couche crémeuse à la noix de coco et une troisième couche crémeuse à la fraise. Ce sont trois saveurs que j’apprécie particulièrement et que j’ai choisi d’associer dans cette recette. Plusieurs variantes sont proposées ci-dessous, n’hésitez pas à le faire selon vos préférences !

Petit plus non négligeable, ce gâteau peut être préparé à l’avance puis congelé. Il ne suffira plus qu’à le décorer et à le laisser au réfrigérateur quelques heures avant de le servir.

Bon à savoir : un gâteau cru est très riche et nourrissant mais il n’est composé que d’ingrédients naturels et bons pour la santé. La quantité d’oléagineux qu’il renferme fait qu’il revient plus cher qu’un gâteau classique mais les parts sont plus petites.

 

 

Layer cake cru de Pâques (10-12 personnes)

 

Matériel : un blender assez puissant (je possède un Omniblend)

Moule à manquer de 22 cm de diamètre (ou inférieur pour un gâteau plus haut)

 

Base : brownie au chocolat

  • 75g de noix de Grenoble décortiquées
  • 250 g de pâte de dattes
  • 20g de cacao cru
  • 3 cuillères à soupe d’huile de coco
  • 1 pincée de sel

 

Déroulement :

1.Hacher grossièrement les noix à l’aide d’un couteau

2. Émietter la pâte de dattes dans un saladier

3. Faire fondre au bain-marie l’huile de coco jusqu’à ce qu’elle devienne liquide et la mélanger au cacao cru (que l’on peut remplacer par de la caroube ou de la poudre de cacao classique), en ajoutant la pincée de sel

4. Incorporer ce mélange à la patte de dattes et bien mélanger à la main (cela peut être très amusant pour un enfant, pour les plus pressés, il est possible de mélanger le tout au blender)

5. Ajouter ensuite les noix hachées et mélanger

6.Tasser ce mélange au fond du moule à manquer, il doit être bien compact

7. Le placer au réfrigérateur ou au congélateur en attendant la 1ère couche

 

1ère couche : crème à la noix de coco

  • 200g de noix de cajou (préalablement trempées quelques heures si votre blender n’est pas très puissant)
  • 250g de lait végétal
  • 100g de noix de coco râpée
  • 3 cuillères à soupe d’huile de coco
  • 20g de sirop d’agave
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille

 

Déroulement :

  1. Mixer dans un blender les noix de cajou seules jusqu’à obtenir une poudre fine
  2. Y incorporer le reste des ingrédients et continuer à mélanger au blender jusqu’à obtenir une texture de crème homogène. Le sirop d’agave peut être remplacé par du sirop d’érable par exemple, il est possible d’ajouter également un peu de jus de citron vert pour un goût acidulé qui se marie très bien avec la noix de coco.
  3. Verser la crème sur la base de brownie et placer l’ensemble au congélateur pour quelques heures, le temps que la crème à la noix de coco se fige avant d’y superposer la crème à la fraise. Pour obtenir une surface plane, ne pas hésiter à secouer légèrement le moule à manquer de gauche à droite et de haut en bas.

2ème couche : crème à la fraise

  • 200g de noix de cajou (préalablement trempées quelques heures si votre blender n’est pas très puissant)
  • 400g de fraises de saison
  • 5 cuillères à soupe d’huile de coco
  • 10g de sirop d’agave
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille

 

Déroulement :

  1. Mixer dans un blender les noix de cajou seules jusqu’à obtenir une poudre fine
  2. Y incorporer le reste des ingrédients et continuer à mélanger au blender jusqu’à obtenir une texture de crème homogène. Le choix des fraises est très important, privilégiez des fraises de France et de saison, comme les Cléry ou les Gariguette qui commencent à arriver chez nous.

3. Verser la crème sur la crème à la noix de coco en veillant à avoir une surface bien lisse et placer le tout au congélateur.

 

Variante : La base et l’une de ces couches peuvent constituer un excellent « cheesecake ». N’hésitez pas à remplacer les fraises par d’autres fruits (framboises, mangues,…) et à opter pour une base vanillée (simplement en enlevant le cacao cru de la recette et en remplaçant les noix par des amandes).

 

 

Décoration :

Oeufs de Pâques façon brownie (pour environ 10 oeufs)

  • 15g de noix de Grenoble décortiquées
  • 10 petites amandes entières
  • 50 g de pâte de dattes
  • 4g de cacao cru
  • 1 cuillère à café d’huile de coco
  • 1 petite pincée de sel

 

Déroulement :

1. Mélanger l’ensemble au blender, la texture doit être globalement homogène pour pouvoir former les oeufs (contrairement au brownie où il est intéressant d’avoir du croquant avec des morceaux de noix concassées)

2. Prendre une amande et l’enrober de ce mélange façon brownie (pour plus de simplicité, il est possible de faire simplement des boules rondes mais on perd un peu l’esprit de Pâques !)

3. Réserver au réfrigérateur pour qu’ils se figent (notamment grâce à l’huile de coco), il est aussi possible de les congeler

 

Oeufs de Pâques à la noix de coco (pour environ 10 oeufs)

  • 15g de noix de cajou (ou amandes)
  • 10 petites amandes entières
  • 25 g de pâte de dattes
  • 8g de noix de coco râpée
  • 15g de lait végétal
  • 1 cuillère à café d’huile de coco
  • 1 cuillère à café de sirop d’agave
  • quelques gouttes d’extrait de vanille

 

Déroulement :

1. Mélanger l’ensemble au blender, la texture doit être globalement homogène pour pouvoir former les oeufs. Si la texture est trop liquide, ne pas hésiter à rajouter de la pâte de dattes

2. Prendre une amande et l’enrober de ce mélange à la noix de coco (pour plus de simplicité, il est possible de faire simplement des boules rondes mais on perd un peu de l’esprit de Pâques !)

3. Enrober les oeufs de noix de coco râpée

3. Réserver au réfrigérateur pour qu’ils se figent (notamment grâce à l’huile de coco), il est aussi possible de les congeler

 

Variante : La recette de ces petits oeufs peut se décliner de toutes les manières à condition de garder une base d’oléagineux (noisettes, noix, amandes,…) et de fruits secs (dattes, figues séchées, abricots secs). Il ne suffit ensuite plus qu’a rajouter le parfum souhaité (coco, eau de fleur d’oranger, matcha, vanille,…) sans oublier l’huile de coco pour figer le tout.

 

Décoration : Pour donner un aspect très champêtre au gâteau, vous pouvez disposer sur un côté du gâteau des fraises entières non équeutées et les oeufs qui se cachent parmi elles en ajoutant des fleurs comestibles (j’ai utilisé des fleurs de bourrache et de calendula, trouvées sur le marché bio du Cours Julien à Marseille). Pour faire plus simple, vous pouvez simplement le décorer avec des tranches de fraises. Il peut également être recouvert d’un coulis à la fraise ou de noix de coco râpée. Laissez libre cours à votre imagination !

 

 

Boisson : pour accompagner ce gâteau au moment du goûter, je vous propose un lait de cajou maison à la fraise (noix de cajou mixées avec de l’eau au blender puis filtrées à l’aide d’une étamine, mixées ensuite avec quelques fraises et un peu de sirop d’agave).

 

J’espère que ce gâteau vous plaira et je vous souhaite de joyeuses Pâques !

 

Clélia du blog Hypiness (hypiness.fr)
Instagram : instagram/hinanoi